IKWÉ


D’ANGÈLE SÉGUIN

IKWÉ a été créée entre août 2011 et janvier 2012
Présentée pour la  première fois le 19 janvier 2012
au Théâtre Léonard St-Laurent, Sherbrooke

IKWÉ signifie Femme chez les Anishnabe-Algonquin.
Anishnabe signifie le peuple de la terre en langue algonquine.

Le peuple algonquin est une des Premières Nations qui habite le Québec, le Canada et une partie du territoire des États-Unis. Tous les blancs qui habitent ces territoires, quelle que soit leur origine, sont tous venus de l’immigration. J’ai donc choisi de m’inspirer de celles et ceux qui étaient ici parce que cette année nous avons une participante d’origine Anishnabe-Algonquine. Sa présence parmi nous m’a rappelé qu’avant l’Immigration, il y avait eux, ces peuples de la terre, qui nous ont accueillis, soignés, réchauffés et donné à manger lorsque nous venions d’ailleurs. Elle m’a rappelé mon arrière grand-mère qui était aussi Anishnabe-Algonquine et qui, comme des milliers, voire des millions d’autres femmes dans le monde, a dû renoncer à ses droits ancestraux lorsqu’elle s’est mariée.

Qu’elles soient d’ici ou d’ailleurs, IKWÉ, ce sont ces femmes des peuples de la Terre, tissées de patience, portées par leurs histoires qui, malgré tout, veillent toujours à l’avenir de leurs enfants.
IKWÉ, c’est chacune d’elles
Chacune de nous
Et de vous
Que cette création veut saluer !

Angèle Séguin
Auteure et Directrice artistique


Ikwé


L’ÉQUIPE DE CRÉATION

Texte, mise en scène, direction artistique Angèle Séguin │ Assistance à la mise en scène Joana Méthot │ Costumes et Accessoires Liliane Rivard │ Musique André Simoneau │ Décor et Éclairage Jean Francoeur │ Régie de plateau Joana Méthot, Andréanne Garneau-Vallée, Christine Dupuis │ Lecture Andréanne Garneau-Vallée │ Interprètes Les participantes du Projet TERRE 2011-2012


L’ÉQUIPE DE PRODUCTION

Coordonnatrice du projet, réseautage et suivi psychosocial Lynne Rochon │ Direction générale François Poirier │ Communications Valérie Saracosa │ Secrétariat Nicole Cuer
Avec la généreuse participation de Julie Morissette, ressource en employabilité, d’Amélie Bouchard et Jocelyne Fauteux, enseignantes en francisation au Centre St-Michel.