NOS PUBLICATIONS

2004

LUMIÈRE SUR DES JARDINS MÉCONNUS

d’Esther Bourgeois avec la participation d’Angèle Séguin et Sylvia Rolfe

Rapport sur le parcours artistique et social mené par le Théâtre des Petites Lanternes au cours du projet de résidence théâtrale de création au Centre le Perlier, Hochelaga-Maisonneuve, 2001-2004. Publié chez Ad hoc Immédia, Sherbrooke, 125 pages.

2002

UN THÉÂTRE RASSEMBLEUR OU UNE GOUTTE D’HUILE DANS L’ENGRENAGE

d’Angèle Séguin, Conférence

Après une représentation, lorsque nous quittons le milieu qui nous a accueilli, les spectateurs, les collaborateurs, les diffuseurs, ceux et celles qui ont travaillé depuis plusieurs mois pour rendre ce projet possible et vivant dans leur milieu, se connaissent aussi sous un autre jour. Certaines alliances ont germé et sont apparues, d’autres se sont renforcées et des démarches de rapprochement se sont engagées. L’éclairage que chacun nous a apporté, le tissage des liens qui en résulte, l’énergie qu’ils ont générée et la fierté de réalisation commune, nous ont permis de faire de cet événement une réussite. Le théâtre a été plus qu’un fait artistique, il a été médiateur, catalyseur, transformateur, développeur… Pour nous, il a joué son rôle.

Médiations culturelles et francophonie, Université Laval, 2002. Publiée aux Presses de l’Université Laval, pages 101 à 117.

2002

LES LANTERNES OUBLIÉES OU ALLÉGORIE D’UNE PLANÈTE EN QUÊTE DE LUMIÈRE

d’Angèle Séguin

Ce monde que l’œuvre nous propose est, pour la plupart d’entre nous, invisible à nos yeux. Dans l’histoire qui met en scène quatorze personnages, l’auteure a voulu mettre en lumière la pensée des gens qui errent : ce qui les habite intérieurement, ce qui n’est jamais nommé, ce que nous n’entendons pas et ce que nous n’oserions jamais leur demander. « C’est un peu de leur intimité d’âme dont j’ai voulu parler et, par le fait même, un peu de la nôtre aussi ». Les personnages qui en émergent nous bousculent. Leur histoire nous fait vaciller dans la peine, dans la joie, dans l’impuissance, mais aussi dans l’espoir; dans l’espoir qui habite même ceux qui n’ont plus rien, qui, nous croyons, ne sont plus rien.

Texte dramatique publié aux Éditions G.G.C. dans la Collection Théâtre, 108 pages.