Skip to main content

LE THÉÂTRE DES PETITES LANTERNES

L’HUMAIN au cœur de nos créations

Le Théâtre des Petites Lanternes (TPL) met en scène un travail de création inclusif d’une participation citoyenne. Sollicité tant en Estrie qu’ailleurs au Canada et dans le monde, nous mettons en chantier plusieurs formes de collaborations artistiques, certaines sont de courte durée et d’autres induisent des partenariats de plus longue envergure. À Sherbrooke, nous poursuivons assidument notre travail d’ancrage dans notre centre-ville avec qui nous contribuons à une signature originale par son développement artistique. Convaincue que les arts jouent un rôle majeur dans une écologie de société, l’équipe du TPL est soucieuse que ses créations contribuent aussi à un mieux-être dans la vie des gens.

Ancré dans lacommunauté

Nos collaborateurs

Parce que nous croyons que l’art ne peut qu’être bonifié par la rencontre d’artiste de divers horizons, voici quelques artistes fantastiques avec qui nous sommes en pleine conception à vous proposer de nouvelles créations artistiques étonnantes sous peu!

Reconnaissance des Premières Nations et des territoires traditionnels

Le Théâtre des Petites Lanternes reconnaît que les lieux où se tiennent ses activités font partie du territoire traditionnel non cédé de la Confédération des Abénakis et des Wabanakis. Leurs terres traditionnelles incluaient des parties du sud-est du Québec, l’ouest de l’État du Maine et le nord de la Nouvelle-Angleterre.

Les Abénakis et les Wabanakis tirent leur nom d’un mot de leur langue qui signifie « peuple de la terre de l’aurore » ou « peuple de l’Est ». Leur Famille linguistique et culturelle est algonquienne. Établi à Odanak et à Wôlinak, ce peuple est réputé pour ses vanneries, ses danses traditionnelles, ses masques, ses totems et son premier musée autochtone au Québec.

Le Théâtre des Petites Lanternes reconnaît également la stigmatisation historique exercée sur les premiers peuples de ce qui est appelé le Canada, la responsabilité que nous avons comme société, et comme citoyen.ne d’être activement engagés dans le processus de réconciliation et il s’engage, à travers ses diverses démarches de créations, à promouvoir le dialogue.